Pour nous, la première étape de réadaptation passe par « être en action ». L’action est au coeur de toute transformation et c’est par l’action que l’on renoue avec qui l’on est et qu’émergent les aspirations et les « possibles ». Cette mise en action est la pierre angulaire de notre stratégie de réadaptation. Elle se doit d’être dosée. Mais pour doser, il faut d’abord oser. C’est pourquoi notre éventail de volets, d’activités et de plateaux ratisse aussi large : pour augmenter les probabilités qu’une personne se sente interpellée par un type d’activité et ose se mettre en action. Les quatre types d’action que nous observons sont inter-reliés et la progression de l’un fait souvent progresser l’autre. Le tout culmine vers l’appropriation du pouvoir que se donne la personne sur sa vie.